Histoire du Louvre à la Renaissance



Histoire du Musée du Louvre

 
Histoire du Musée du Louvre > Le Louvre Médiéval

Les origines du Louvre

Le Louvre est construit à partir de 1190 sur l’ordre de Philippe Auguste qui veut protéger les Parisiens contre son ennemi Plantagenêt maître de la Normandie.

Il fait construire un rempart autour du nouveau port récemment créé devant la Place de Grève (la future Place de l'Hôtel de Ville). La construction est achevée dès 1202 : une enceinte extérieure entourant une cour où s’éleve un puissant donjon, entouré d’un fossé circulaire sec.

L’enceinte mesure 78 m dans le sens nord-sud, 72 m dans le sens est-ouest. Dix tours rondes la flanquent. A la différence du fossé du donjon, le fossé extérieur est en eau. C'est une construction défensive ; il s'agit de barrer l'accès de Paris et du cours de la Seine.

Le Louvre, forteresse, abrite l’arsenal et, comme s’est un lieu très sûr, les souverains des XIIIè et XIVè s. s’en serviront pour y enfermer des prisonniers de marque. Ils l’utiliseront aussi pour y abriter les archives et le trésor.

Le Louvre sous Philippe Auguste
Plan du Louvre sous Philippe Auguste
   

Le Louvre de Charles V

 
Charles V élève une nouvelle enceinte urbaine en demi-cercle autour de l’ancienne. La vieille forteresse se trouve donc intra-muros, perdant sa valeur militaire d’origine. Le roi entreprend de la transformer en palais. Son architecte, Raymond du temple, construit des ailes neuves le long des remparts.

Les façades extérieures, que montrent les miniatures des « Très Riches Heures » du duc de Berry, sont largement ouvertes de fenêtres à meneaux. A l’intérieur, le Roi fait bâtir, au revers des courtines est et nord des logis dont les fondations ont été retrouvées. Roi lettré, Charles V installe sur trois étages dans la tour d’angle nord-ouest une partie de sa riche bibliothèque. Même agrandi, le Louvre ne peut tout contenir ; les dépendances sont logées à l’ouest, le jardin privé du souverain se trouve au nord.
   
Détail d'une miniature des "Très Riches Heures" Le Louvre sous Charles V
   

Charles VI et ses successeurs

 
Avec le règne de Charles VI , marqué par ses accès de démence, la guerre civile et étrangère, le désastre d’Azincourt (1415), l’occupation de Paris par les Anglais (1420), le Louvre ne tarde pas à s’effacer.
Le « séjour » se transporte à l’est de la ville, à l’Hôtel Saint-Pol puis à celui des Tournelles. A partir de 1422 il n’y a plus de séjour royal à Paris et la libération de la capitale (1436) ne changera pas cet état de choses.

Sous Charles VII et ses successeurs immédiats, les Rois de France résident habituellement dans leurs châteaux de Touraine et du Berry. Le Louvre devient prison et arsenal.
Charles VII, nouveau roi de France n'habite pas le Louvre, lui préférant l'Hôtel des Tournelles.

Louis XI ne fait rien pour le palais et, sous son règne, le Louvre redevient une prison.

Charles VIII ne laisse au Louvre aucune trace de son règne et Louis XII une seule ; il commande la réfection de la grande salle du rez-de-chaussée.
Durant tout ce XV ème siècle, les rois de France sont peu préoccupés de leurs palais parisiens, ils habitent la Touraine ou le Berry, et , dans le Louvre, redevenu prison et arsenal, les beaux jardins de Charles V dégénèrent en cours de ferme.
 

Accueil Musées     Histoire du Musée du Louvre     Collections du Musée du Louvre