Musée du Louvre

 

Biographie de Charles VI (1368-1422)

Charles VI

Fils de Charles V et de Jeanne de Bourbon, Charles VI naît à Paris en 1368 et meurt en 1422. A la mort de son père, en 1380, il est sacré roi à Reims.

N'ayant que 12 ans, ce sont ses oncles Louis de Bourbon, Louis 1er d'Anjou, Jean de Berry et Philippe de Bourgogne dit "le Hardi" qui assurent sa tutelle et la régence.
Ces princes ne sont point totalement dépourvus de capacités mais leurs intérêts sont trop divers, parfois trop opposés, pour qu'il leur soit possible de mener ensemble une action cohérente; généralement, ils sont bien décidés à profiter de leur passage au pouvoir pour augmenter leur apanage. Cela eut pour conséquence de déclencher des révoltes (à Montpellier et au Puy) qui tournèrent en guerre civile : la révolte des Maillotins en 1382.

En 1383-84, ses armées conquièrent les Flandres et Philippe le Hardi devient Comte de Flandres. En 1385 il épouse Isabeau de Bavière dont il aura 11 enfants.

En 1388, le roi, impatient du joug de ses oncles, se déclare majeur. L'année suivante, il rappelle les conseillers de son père, les "Marmousets" (parmi lesquels on retrouve Bureau, l'amiral de Vienne, Clisson, Juvénal des Ursins). Grâce à eux, l'administration est reprise en main.

Une fille de Charles VI, Isabelle, est fiancée au jeune roi d'Angleterre Richard II, qui paraît acquis à l'idée d'une réconciliation avec la France.

C'est en 1392 qu'apparaissent les premiers signes de folie, comme en ce jour du 5 août 1392, où lors de la traversée de la forêt du Mans, il croit tomber dans une embuscade. Il frappe de son épée et tue tous ceux qui se trouvent autour de lui. Charles VI est maîtrisé, ligoté et ramené au Mans sur un chariot. Le 28 janvier 1393, lors d'un bal, Louis d'Orléans s'approche d'un groupe de danseurs vêtus uniquement de plumes avec une torche à la main. Or celle-ci enflamme les danseurs. Il est sauvé de la mort par sa tante qui jette son manteau sur lui. Cet incident contribue à faire vaciller à nouveau la raison de Charles VI. Jusqu'à sa mort, il y aura alternance de périodes de démence et de périodes consciente.

En 1408, Isabeau de Bavière donne naissance à son 11éme enfant, Charles, le futur Charles VII. A la mort de Philippe le Hardi en 1404, son fils Jean Sans Peur le remplace auprès du roi et surtout de la Reine. Il occupe Paris, il est maître de la Bourgogne, des Flandres, de l'Artois et obtient la garde du Dauphin Charles. A partir de 1410, une véritable guerre civile s'installe entre les Armagnacs partisans de Charles d'Orléans et les Bourguignons de Jean Sans Peur, allié des Anglais qui pendant ce temps là, débarquent dans le Cotentin. Le royaume est dans le plus grand chaos, l'armée française est écrasée à Azincourt en 1415.

Tous les enfants de Charles VI mourront avant leur majorité, seul reste le dauphin Charles, qui est nommé régent en 1418 durant les " absences " de son père. Il négocie avec Jean Sans Peur, mais lors de l'entrevue de réconciliation à Montereau, celui-ci est assassiné. Charles, tenu pour responsable, est déchu de ses droits par sa mère. Il ira se réfugier à Bourges.

Les Anglais gagnent du terrain, prennent toute la Normandie, arrivent aux portes de Paris. Une paix éphémère est instituée et Charles VI signe alors le 22 mai 1420, le traité de Troyes, qui reconnaît Henri V d'Angleterre comme héritier de la couronne de France. Compte tenu de l'état du roi de France, Henri V d'Angleterre prend la régence de la France.

Charles VI meurt le 21 octobre 1422 près de sa favorite Odinette de Champdivers. Il est inhumé à Saint Denis le 9 novembre 1422.

Accueil Musées     Histoire du Musée du Louvre     Collections du Musée du Louvre