Masque fang. Gabon.

Photograph

Masque du « Ngil » ( ?). XIX ème siècle . Le ngil était la forme locale de l'Inquisition avec ses menaces et ses atrocités pour arracher des aveux à tous les malheureux suspects de sorcellerie. Le blanc (du kaolin) étant la couleur du deuil et de la mort chez les Fang et les populations de cette région, ce trait peut être rapproché de la fonction inquisitoriale du ngil, qui non seulement traquait et torturait ceux qu’il soupçonnait de sorcellerie, mais pouvait également les exécuter. Le visage longiligne peut être opposé à celui des figures de reliquaires. Les grands masques semblent présenter des images d'esthétique contraire.

Accueil Musées     Histoire du Musée du Louvre     Collections du Musée du Louvre